BURKINA FASO – Un parc urbain pas comme les autres (VIDEO)

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Burkina-Faso.png

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64


 

 

 

 

800px-Baobab_Adansonia_digitata.jpg

 

Pour l’Année Internationale des Forêts, une belle information en provenance d’Afrique, plus précisément de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, où un parc urbain de 265 hectares de forêts joue un rôle à la fois écologique (climat, biodiversité…) et récréatif pour la population.

 

Dans une interview donnée à RFI, M. Mustapha Sarr, directeur du parc, présente l’histoire de ce site, autrefois une « poubelle », maintenant un sanctuaire forestier visité par 600 à 3 000 personnes par jour.

 

L’on y apprend que ce parc dénommé « Bangra Weoogo », « la forêt où l’on acquiert le savoir », accueille 227 espèces d’oiseaux, et plus de 1 000 espèces de plantes*, et que des réintroductions y ont été entreprises avec l’appui des chasseurs traditionnels et des phytothérapeutes.

 

Un exemple à suivre !

 

Voir la vidéo ici : 

 

 

 

Alexis Vernier

 

* Pour comparaison, toute la France métropolitaine accueille 277 espèces d’oiseaux  nicheurs et près de 5 000 espèces de plantes.

 

Illustration : Baobab "Adansonia digitata" en Tanzanie.

Photo Muhammad Mahdi Karim / Wikimedia Commons.

Publié dans Forêts et bois

Commenter cet article