BRESIL – Moins de déforestation = moins de CO2

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Brazil

 

 

Que le Brésil soit parvenu à réduire sensiblement la déforestation sur son territoire (passant de 27 000 km2 déboisés en 2004 à 6 500 en 2010) est déjà une bonne nouvelle en soi.

Mais ce qui est encore mieux, c’est que ce succès s’accompagne d’une réduction très importante de ses émissions de gaz à effet de serre, et notamment de dioxyde de carbone.

Selon ECO, magazine des ONG au sommet de Cancun, aucun pays de la planète n’est parvenu à accomplir une réduction plus grande de ses émissions de CO2.

La réduction des émissions de CO2 du Brésil se chiffre à 870 millions de tonnes par an, soit plus que… les objectifs que s’était fixée l’Union européenne dans le cadre du protocole de Kyoto* !

 

 

Amazonie

 

Source : http://www.goodplanet.info/Contenu/News/Le-Bresil-annonce-une-reduction-record-de-ses-emissions/%28theme%29/269

 

Article lié : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-bresil-moins-de-deforestation-en-amazonie-62174735.html

 

Alexis Vernier

 

* L’UE s’était fixé un objectif de réduire ses émissions de CO2 de 850 millions de tonnes par an.

Publié dans Sciences (divers)

Commenter cet article

shi 07/12/2010 22:30


eh bien pour réduire vraiment l'émission de CO2, il faut sacrifier la croissance, d'où la difficulté à mettre en place


ecoloptimiste.over-blog.com 07/12/2010 23:09



Bonsoir,


difficile de réagir à un commentaire aussi court, mais je vais tâcher de présenter quelques éléments de réflexion :


Pour 2010, la croissance économique du Brésil est prévue à 6,5% (soit bien plus que l'Union européenne, les USA ou le Japon). Source :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_833/bresil_492/presentation-du-bresil_941/index.html. Ce qui ne l'a pas empêché de mettre des moyens (comme d'autres pays : Mexique, Equateur...)
pour contenir la déforestation sur son sol.


Inversement, des pays comme l'URSS ou les anciens pays de l'Est avaient connu un demi-siècle de stagnation économique (je suis d'origine polonaise, je sais de quoi je cause) ET de graves
dégradations environnementales (Tchernobyl, la Mer d'Aral, ça ne vous dit rien ?).


Si ce système existait encore, il aurait au moins le mérite de contredire la prétendue équation "croissance = dégradation de l'environnement", qui est bien moins simpliste qu'on pourrait le
croire.


Je vous laisse faire votre choix : mon parti, c'est de défendre les initiatives positives au-delà des concepts pré-pensés comme croissance/décroissance, capitalisme/communisme, gauche/droite...


AV