BRESIL – La puissance écologique du 21ème siècle ?

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Brazil

 

 

Si le Brésil est souvent décrié sur la déforestation et la promotion de l’agriculture intensive (OGM, agrocarburants…) dans le monde, ce grand pays connaît aussi une remarquable prise de conscience de son potentiel écologique et met en œuvre des moyens à son échelle pour le défendre !

Quelques faits, évoqués sur le site www.greenetvert.fr, permettent de l’étayer.

 

Le Brésil est d’abord le pays qui a les aires protégées les plus vastes du monde : elles représentent au total 2,4 millions de kilomètres carrés (soit 28 % du territoire, contre une moyenne mondiale de 12,2 % de terres protégées).

Plus de la moitié de la forêt amazonienne est couverte par ce statut, incluant une protection stricte contre l’agriculture, l’élevage ou encore l’urbanisation.

Si la création massive de zones protégées est très récente (années 2000), elle n’en est pas moins énergique : depuis 2004, 70 % de la superficie des aires protégées créées dans le monde est brésilienne, une politique citée en exemple par l’ONU et l’UICN*.

 

La surface de terres déforestées a diminué de près de 80 % entre 2004 et 2010, en partie grâce à l’usage des images satellites qui permettent de détecter les déboisements illégaux.

 

A savoir aussi, le Brésil recycle aussi, à l’heure actuelle, près de la moitié de son papier et… 96,5 % de ses canettes d’aluminium.

 

Last but not least, le bilan énergétique brésilien est aussi intéressant : bien qu’il fasse largement appel (et ce depuis les années 1970) aux agrocarburants (avec leur bilan écologique contestable), le pays reste un « petit » émetteur de CO2 par rapport aux pays industrialisés mais aussi à la plupart des pays émergents, que ce soit en valeur brute (le 17ème rang mondial, bien moins que des pays comme l’Afrique du Sud ou le Mexique) ou par habitant (1,1 tonne de CO2 par habitant en 2007, à comparer avec 5,8 tonnes par an et par habitant en France, mais aussi… 6,7 tonnes en Ukraine ou 7,2 tonnes en Afrique du Sud), et ce malgré une croissance économique très forte dans les dernières années.

 

 

450px-Rio_de_Janeiro_-_Pao_de_Acucar_-_Cablecar.jpg

 

Sources : http://www.greenetvert.fr/2011/05/05/les-10-faits-majeurs-en-matiere-d%E2%80%99environnement/18041

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_%C3%A9missions_de_dioxyde_de_carbone

 

Découvrez sur le blog d’autres actualités positives du géant de l’Amérique du Sud :

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-bresil-moins-de-deforestation-en-amazonie-62174735.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-bresil-moins-de-deforestation-moins-de-co2-62488750.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-bresil-des-peaux-de-bananes-pour-faire-tomber-les-metaux-lourds-70148769.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-bresil-fabio-rosa-heros-de-l-electrification-rurale-65919340.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-bresil-sao-paulo-ville-sans-publicite-video-71428950.html

 

Alexis V.

 

* Une organisation internationale chargée de protéger les espèces menacées et leurs milieux de vie.

 

Illustration : un téléphérique sur le Pain de Sucre, à Rio de Janeiro.

Photo Wutzofant / Wikimedia Commons.

Commenter cet article