BRESIL – Autant en rapporte le vent

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Brazil

 

150px-Eolienne

 

Dans le Sertão, une région reculée et semi-désertique du Brésil, l’implantation d’un grand parc éolien (le plus grand d’Amérique latine, avec 184 turbines et une puissance installée de 294 mégawatts, suffisante pour alimenter 1,5 million de personnes en énergie) a permis d’augmenter les revenus des habitants de la région, qui vivaient souvent dans une pauvreté extrême, rapporte le site http://www.courrierinternational.com.

 

Par exemple, Terezinha Maria da Rocha Paes, une agricultrice qui subsistait avec sa récolte de cactus fourragers (si, si, ça existe) et de graminées, qui lui rapportait 600 à 1 000 reais par an (= 240 à 400 euros) dispose désormais, en compensation de la proximité de l’éolienne, d’une rente de 5 500 reais annuels et d’un T4 meublé, où elle vit avec son mari, ses deux enfants et sa mère. De plus, elle a pu construire une deuxième maison pour un de ses enfants.

Un autre agriculteur, Jesulino Barbosa Neto, qui vit de la plantation de manioc, peut payer des études de médecine à un de ses huit enfants.

 

Pourtant, le projet éolien avait d’abord suscité la méfiance des habitants de la région, qui n’avaient pas voulu louer leurs terres, par crainte des expropriations dans un pays où la question agraire est très sensible. Si l’entreprise a dû modifier son projet et changer le lieu d’implantation de certaines éoliennes, et, désormais, ceux qui étaient contre le projet le regrettent souvent.

 

L’énergie éolienne a beaucoup d’avenir au Brésil : la seule entreprise Renova Energia, qui exploite le parc éolien d’Alto Sertão [qui a fait l’objet du reportage], annonce la construction de deux complexes éoliens, pour un total de 230 éoliennes et 265,6 mégawatts de puissance installée. Le démarrage est prévu en 2013-2014.

En 2013 toujours, le Brésil devrait devenir la 10ème puissance éolienne au monde (un bond de géant car il est seulement 20ème aujourd’hui !), avec 5 183 mégawatts d’énergie éolienne.

Le potentiel éolien brésilien est encore plus élevé : 143 000 mégawatts, voire 300 000 si l’on se base sur des modèles d’éoliennes de 100 mètres de hauteur, qui commencent déjà à être édifiés.

Cette énergie est également un complément de l’énergie hydraulique, qui a beaucoup été développée au Brésil [y compris dans des projets très controversés comme Belo Monte] : la saison la plus venteuse se déroule entre mai et novembre, lorsque les cours d’eau sont au plus bas.

 

Source : http://www.courrierinternational.com/article/2012/07/26/au-bresil-autant-en-rapporte-le-vent

 

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-en-2050-pres-de-80-d-energie-renouvelable-103878317.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-les-energies-renouvelables-continuent-leur-progression-107064722.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-les-energies-renouvelables-une-chance-pour-l-afrique-101666868.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-japon-le-nouvel-eldorado-des-energies-renouvelables-102915053.html

 

Alexis Vernier

 

 

Photo Arnaudus / Wikimedia Commons.

 

Commenter cet article