AUSTRALIE - Le Crapaud buffle moins nuisible que prévu

Publié le par ecoloptimiste.over-blog.com

Australia.png

 

 

Le Crapaud buffle (aussi appelé Crapaud géant ou Bufo marinus), réputé une des espèces animales les plus envahissantes du monde, est peut-être moins nocif pour l’environnement qu’on le croit, au moins en Australie.

Introduit sur l’île dans les années 1930 afin de réguler les populations d’insectes ravageurs de la canne à sucre, ce crapaud a colonisé toute la zone tropicale humide du continent, et proliféré au point de devenir une grave nuisance pour la faune locale.

Du moins c’est ce que l’on croyait jusqu’à des études récentes, qui mettent en évidence la constitution d’un certain équilibre entre le crapaud envahissant et les autres espèces animales.

Alors qu’aucun impact visible n’a été observé sur les oiseaux et insectes, les grenouilles seraient même aidées par cet animal, qui limiterait le développement de leurs propres prédateurs.

Plus encore, les animaux prédateurs (notamment les serpents, les varans et même les crocodiles) auraient appris à éviter les crapauds. Leurs populations ont en effet rapidement repris après une brève période de décès massifs consécutifs à l’apparition du crapaud (ils s’empoisonnaient après avoir ingéré les crapauds adultes, dont la chair est très toxique).

Le phénomène serait expliqué par le fait que les survivants se seraient habitués à rejeter les crapauds après avoir consommé de jeunes spécimens, moins toxiques mais désagréables à manger.

Et John Woinarski, de l’université australienne Charles Darwin, de l’affirmer : « Notre environnement est plus robuste que nous l’avons craint ».

Sources : http://www.goodplanet.info/Contenu/News/Cane-toads-aren-t-quite-the-bad-guys-we-thought

http://www.newscientist.com/article/mg20727774.700-cane-toads-arent-quite-the-bad-guys-we-thought.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article