AMERIQUES - Echange de gènes chez des oiseaux migrateurs

Publié le par Le blog de l'écologie positive

OAS

 

Dendroica_coronata_auduboni.jpg

 

D'après une étude de l'Université de Colombie-Britannique (Canada), les petits passereaux de la sous-espèce "Paruline à croupion jaune" (Setophaga coronata auduboni / "Audubon's Warbler" en anglais), communs dans l'Ouest de l'Amérique du Nord, auraient acquis des gènes de sous-espèces voisines migratrices telle la "Fauvette myrte" (S. c. coronata / "Myrtle Warbler", qui se reproduit plus au Nord et qui constitue peut-être une espèce distincte) pour parcourir de plus grandes distances.

 

Chez cette espèce (NDLR : comme chez d'autres oiseaux des pays tempérés, dont l'Europe), les populations nordiques sont migratrices tandis que celles du Sud résident à l'année là où elles nichent.

 

Les biologistes de l'évolution ont remarqué que les 2 oiseaux partagent le même ADN mitochondrial et, au moyen d'analyses, ont localisé l'endroit où les gènes de la migration se sont transférées d'une sous-espèce à une autre, un endroit qui coïncide avec la zone de transition entre les populations sédentaires et migratrices de la Paruline à croupion jaune (vers la frontière entre les Etats de l'Utah et de l'Arizona).

Ils expliquent que les mitochondries (principalement connues pour indiquer les relations évolutives entre espèces) jouent également un grand rôle en tant que générateurs d'énergie dans les cellules.

 

Les recherches suggèrent qu'au cours des générations, les Parulines initialement sédentaires ont capté les mitochondries de la "Fauvette myrte" afin d'obtenir une meilleure efficacité énergétique leur conférant plus d'aptitude à la migration.

 

Sources: http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74078.htm

http://news.ubc.ca/2013/09/19/songbirds-may-have-borrowed-dna-to-fuel-migration/

 

Article lié : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-etats-unis-les-oiseaux-californiens-s-adaptent-au-rechauffement-climatique-88723320.html

 

Alexis V.

 

Illustration : une Paruline à croupion jaune photographiée dans l'Oregon (Etats-Unis), photo www.naturespicsonline.com / Wikimedia Commons.

Commenter cet article