ALLEMAGNE – La biomasse en tête des énergies renouvelables

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Germany

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

adobe-plume-photoshop-icone-7001-64

 

 

 

 

 

Si, lorsque l’on parle d’énergies renouvelables, c’est le développement des énergies solaire et éolienne qui est le plus médiatisé, c’est la biomasse (énergie des matières organiques, essentiellement le bois et les sous-produits végétaux*) qui est la première source d’énergie thermique renouvelable en Allemagne.

La biomasse produit déjà 9 % de l’approvisionnement de chaleur en Allemagne, et 92 % de la production allemande de chaleur à partir de sources renouvelables.

 

Cette source d’énergie évite la consommation de combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon), et elle peut aussi être stockée sous forme solide, liquide ou gazeuse, ce qui n’est pas le cas d’autres sources d’énergies renouvelables.

 

Le développement de la biomasse est subventionné par l’Etat allemand à hauteur de 50 millions d’euros par an. Le gouvernement a également institué un centre de recherche sur la biomasse à Leipzig.

 

800px-Biomasse-Heizkraftwerk Sellessen

Source : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68039.htm

 

Alexis Vernier

 

* Mais pas seulement : l’on peut penser aux ordures ménagères, aux déjections animales voire humaines…

 

Illustration : une centrale à biomasse en Allemagne.

Photo SPBer / Wikimedia Commons.

Publié dans Energies

Commenter cet article

Josué 02/11/2011 00:43


Il semble pourtant que les terres agricoles auraient bien besoin que la biomasse lui soit retournée pour restaurer sa fertilité, qui est en déclin du fait de l'agriculture industrielle.


Le blog de l'écologie positive 02/11/2011 10:28



Bonjour,


je comprends votre commentaire et je suis conscient du double enjeu énergie + sols. Mais je pense que les 2 usages peuvent cohabiter et qu'il ne faut pas avoir une approche catégorique, du style
"tout ou rien" (cela vaut aussi en termes de production énergétique, de transports, etc...).


C'est pourquoi mon blog comprend de nombreux articles sur la valorisation de la biomasse (notamment la filière bois-énergie, les produits ligneux finissant rarement dans les composts avec
l'exception notable du BRF) et la fertilisation naturelle des sols (compostage, lombricompostage, permaculture, engrais verts...).


Au plaisir.


Alexis V.