AFRIQUE DU SUD – Un "arbre magique" venu de l’Inde

Publié le par Le blog de l'écologie positive

South Africa

 

 

Sonjna (Moringa oleifera) flowers at Kolkata W IMG 2123

 

Le Moringa oleifera, un arbre venu de l’Inde (mais introduit dans de nombreux pays tropicaux) pourrait contribuer à résoudre la faim et le sous-développement en Afrique et ailleurs dans le monde.

Les feuilles de cet arbre (connues sous le nom de « brèdes mouroume » à la Réunion et dans d’autres îles de l’Océan Indien) sont en effet très riches en nutriments : vitamines A et C, calcium, potassium, fer, protéines…

 

En Afrique du Sud, dans le village pauvre de Tooseng, l’ancienne institutrice Mavis  Mathabatha a planté 15 hectares de Moringa, et distribue depuis 2009 les feuilles moulues aux 400 enfants de la crèche du village. Avec une cuillérée de feuilles moulues par jour, le système immunitaire et la concentration des enfants se sont améliorés, tandis que les signes de malnutrition ont reculé.

Mme Mathabatha a également distribué 6 000 pousses de Moringa à des familles de la  région, et sa plantation produit chaque année 10 000  tonnes de feuilles par an, distribuée en Afrique du Sud et dans les pays voisins, pour un prix de moins de 1 € pour 40 grammes de poudre (soit la dose d’un mois).

 

Ce n’est pas là le seul atout du Moringa : il a des propriétés thérapeutiques (déjà connues dans la médecine ayurvédique indienne), il pousse rapidement (3 mètres par an) sans être envahissant et supporte la sécheresse. Et il peut être utilisé pour purifier l’eau, les graines de Moringa détruisant 90 à 99 % des bactéries.

 

Sources : http://ipsnews.net/news.asp?idnews=106539

http://www.greenetvert.fr/2012/02/03/le-moringa-mieux-qu%E2%80%99un-supermarche/45808

 

Alexis Vernier

Commenter cet article