AUSTRALIE - Le retour des oiseaux aux îles Macquarie

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Entre Australie et Antarctique, les îles Macquarie forment un refuge de vie sauvage. Un refuge qui a été un temps menacé par l'introduction d'espèces invasives comme les Lapins, Chats et Rats par des chasseurs de phoques au 19ème siècle.

Un programme d'éradication de ces espèces a rendu depuis 5 ans l'espace libre à la faune native, incluant des espèces menacées dont les effectifs augmentent désormais.

  • Les Albatros à sourcils noirs (Thalassarche melanophris) et fuligineux (Phoebetria palpebrata), le Prion de la Désolation (Pachyptila desolata), le Pétrel de Lesson (Pterodroma lessonii) sont passés du statut d'espèces "en danger" à "préoccupation mineure" (NDLR = le degré de menace le plus faible).
  • L'Albatros à tête grise (Thalassarche chrysostoma) passe de "en danger critique" à "en danger".
  • Le Prion bleu (Halobaena caerulera) passe de "en danger critique" à "vulnérable".
  • Le Pétrel plongeur ("Southern Diving Petrel") et le Puffinure de Géorgie du Sud (Pelecanoides georgicus), un temps classés "vulnérable", sont reclassés en "préoccupation mineure".

D'autres espèces comme la Sterne couronnée (Sterna vittata) y sont retournées nicher, et la végétation native (débarrassée du broutage des lapins) a bien repris.

C'est aussi la première fois dans l'histoire de l'Australie qu'autant d'espèces d'oiseaux sont considérées moins menacées qu'auparavant.

D'autres projets d'élimination des espèces invasives portent sur d'autres îles australiennes (île Kangaroo, île Dick Hartog...).

AV

Commenter cet article