NOUVELLE-ZELANDE - Un soutien de taille pour l'île de Kapiti

Publié le par Le blog de l'écologie positive

NOUVELLE-ZELANDE - Un soutien de taille pour l'île de Kapiti

Le ministère de l'environnement néo-zélandais a annoncé le financement - à hauteur de près de 300.000 dollars néo-zélandais [env. 180.000 euros] - pour la réalisation d'un projet de restauration de la biodiversité sur l'île de Kapiti, une île d'environ 20 km² au large de l'île du Nord.

Le projet, mené avec le concours de plusieurs organisations de protection de la nature et collectivités, s'étalera sur 3 ans. L'objet principal est l'éradication des espèces invasives.

Sa réalisation sera favorable à de nombreuses espèces natives, telles que les wétas (criquets géants), les scinques et geckos, les poissons d'eau douce, la flore des dunes et enfin des oiseaux comme la Perruche kakariki (Cyanoramphus novaezelandiae) et le Perroquet kaka (Nestor meridionalis, une espèce en danger).

Le projet fera appel à des volontaires et ses résultats seront publiés dans un guide mis à la disposition du public.

Source : http://www.scoop.co.nz/stories/AK1506/S00814/environment-grant-good-news-for-kapiti.htm

Vous aimerez aussi ces autres articles en provenance de ce pays des antipodes :

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-nouvelle-zelande-le-retour-des-baleines-franches-78472843.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-nouvelle-zelande-terre-du-ciel-etoile-107832091.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/2015/04/nouvelle-zelande-un-archipel-retrouve-son-oiseau-rare.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-nouvelle-zelande-la-bas-aussi-la-viticulture-bio-est-en-essor-65848212.html

AV.

Illustration : le Kaka (Nestor meridionalis), un des habitants les plus rares de l'île Kapiti. Photo Volker Gatterdam / Wikimedia Commons.

Commenter cet article