REPUBLIQUE TCHEQUE - Des poneys font revivre la steppe

Publié le par Le blog de l'écologie positive

REPUBLIQUE TCHEQUE - Des poneys font revivre la steppe

Afin de faire revivre la steppe de Milovice et de la débarrasser des végétaux invasifs qui la colonisent, les Tchèques réintroduisent une harde de poneys de la race britannique "Exmoor".

Quatorze juments de cette race sont arrivées, et jouiront prochainement, en semi-liberté, d'un espace de 40 hectares. Les poneys se substitueront à la faune de grands ongulés sauvages (Bisons, Aurochs et Chevaux sauvages) éteinte depuis plusieurs siècles voire millénaires (l'extinction du "vrai" Cheval sauvage en Europe centrale est datée autour de 4.000 avant Jésus-Christ, avant que l'espèce ne réapparaisse sous la forme domestique).

Cette réintroduction est soutenue par l'association «Ceska krajina» («Paysage tchèque»), l'Académie tchèque des sciences, l'organisation European Wildlife et des universités, et cofinancée par l'Union Européenne. Elle vise à entretenir le milieu steppique, favorable à des espèces très particulières comme le papillon azuré de la croisette (Phengaris rebeli) et la gentiane croisette (Gentiana cruciata).

En Tchéquie, ces espèces avaient trouvé un refuge précaire sur la base militaire de Milovice, installée sur un terrain sableux et successivement occupée par les Austro-Hongrois, les Tchécoslovaques, les Allemands (nazis) et les Soviétiques tout au long du 20ème siècle, avant sa désaffectation en 1991. Bien qu'elle ait signé l'avènement d'une ère de paix en République tchèque, la fermeture de la base a causé un nouveau déclin de la faune typique qui y vivait, paradoxalement "entretenue" par les manoeuvres militaires. La réintroduction des poneys, dont le type physique est proche de celui des équidés sauvages de la Préhistoire, aidera au maintien de cet écosystème si particulier.

De plus, l'initiative est bénéfique à la conservation de la race équine Exmoor, raréfiée dans son pays d'origine où elle subsiste à l'état libre, mais fort rustique et résistante. L'arrivée d'un étalon sur le sol tchèque est prévue au printemps, et le troupeau devrait à terme atteindre plusieurs dizaines d'individus.

Source : 20 minutes

Vous aimerez aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/2014/11/kazakhstan-et-royaume-uni-partenariat-pour-la-biodiversite-de-la-steppe.html (protection des steppes kazakhes)

AV.

Illustration : groupe de poneys de la race Exmoor. Photo Wikimedia Commons.

Commenter cet article