CHINE - Une famille de tigres signe le retour de l'espèce dans le pays (AVEC VIDEO)

Publié le par Le blog de l'écologie positive

En novembre dernier, une Tigresse a été filmée avec ses deux petits (âgés d'un an et demi) dans le milieu naturel, à 30 kilomètres de la frontière russe (la vidéo, d'environ 10 secondes, peut être visionnée ci-dessous). La vidéo a été réalisée à l'aide d'une caméra infra-rouge installée par le WWF, avec l'appui du département des forêts de la province de Jilin.

C'est la première fois qu'une famille de Tigres de Sibérie sauvages est filmée en Chine à une telle distance de la frontière.

Au-delà de son aspect insolite et attendrissant, cette prise de vue prouve le succès des mesures de protection et signe le retour progressif du Tigre de Sibérie ou de l'Amour (Panthera tigris altaica) en Chine, d'où il avait été quasiment extirpé, à partir de la Russie qui a constitué son bastion à partir du milieu du 20ème siècle, et qui abrite à l'heure actuelle la majeure partie de la population sauvage -soit 400 à 500 individus selon le WWF-). De petites populations sont présentes en Chine (une vingtaine d'individus, avec une probable tendance à l'augmentation) et peut-être en Corée du Nord, sur le bord de la frontière russe.

Historiquement, les Tigres de Sibérie ont failli disparaître avec un effectif tombé à 20-30 individus dans les années 1930, et ont été sauvés in extremis grâce à la création de plusieurs réserves en Russie au milieu du 20ème siècle.

Depuis plusieurs années, le Tigre bénéficie d'un programme de protection mené par la Chine et la Russie de part et d'autre de la frontière, afin de lutter contre la déforestation et le braconnage, et aussi de restaurer les populations des mammifères herbivores (comme les cervidés, les caprins...) dont le Tigre se nourrit.

Source : WWF (site espagnol)

Vous aimerez aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-chine-le-plan-de-protection-des-tigres-devoile-62154632.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-l-asie-unie-pour-sauver-ses-tigres-61736607.html

AV.

Commenter cet article