AFRIQUE - Cinq initiatives positives contre le changement climatique

Publié le par Le blog de l'écologie positive

AFRIQUE - Cinq initiatives positives contre le changement climatique

Si le changement climatique est une source d'inquiétude en Afrique (et ailleurs dans le monde), les Africains se mobilisent avec des innovations permettant de réduire leur vulnérabilité.

Le site (anglophone) dédié à la lutte contre le changement climatique "350-Africa" présente cinq initiatives locales et très prometteuses, qui sont les suivantes :

  • du Ghana : un vélo en bambou (matière première commune dans ce pays) conçu par des jeunes de ce pays, adapté à ses routes cahoteuses et financièrement accessible pour la population locale. => réduction de la dépendance aux carburants, aux produits importés
  • de l'Ouganda : des "classes mobiles" équipées d'ordinateurs portables solaires. Chaque année, elle forme 5.000 étudiants et 100 enseignants à l'informatique et à l'usage de l'énergie solaire. Pour donner les cours à travers le pays, les enseignants se déplacent au moyen de 4X4... équipés de panneaux solaires !!!
  • d'Ethiopie : la tour à eau "warka". C'est une solution pour permettre l'accès à l'eau (et surtout à une eau saine !) des populations rurales les plus démunies. Elle est construite en bambou tressé et plastique (nylon et polypropylène), facile à monter et à nettoyer, et inspirée d'un arbre local (une espèce de figuier). Une fois érigée, cette structure en forme de vase collecte l'eau de la rosée par condensation, à raison de... près de 100 litres (25 gallons) par jour !
  • d'Afrique du Sud : une initiative de recyclage des bouteilles usagées qui nous vient du Cap. Un groupe de femmes (notamment des jeunes mères) revalorise les bouteilles plastiques trouvées dans les poubelles, les décharges publiques et les écoles en les transformant en... emballages pour cadeaux ! Cette initiative comprend aussi un volet d'éducation à l'environnement, en particulier dans les écoles où les bouteilles sont collectées.
  • des pays sahéliens : les toitures en terre (traditionnelles dans cette partie du monde) sont revalorisées comme une alternative aux matières végétales (bois, etc... rendues rares par la déforestation), et aux matériaux industriels (tôle, béton...). Le procédé dit "voûte nubienne" a été expérimenté avec succès dans 6 pays de la région, il permet de construire des toits à bas prix et sans polluer avec des matériaux locaux et abondants ; ces ouvrages permettent une bonne isolation thermique et phonique et ont une durée de vie pouvant atteindre 50 ans. Là aussi, le programme comporte un volet de formation conséquent.

Vous aimerez aussi ces autres articles :

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-afrique-le-15-septembre-date-limite-pour-le-concours-green-start-up-challenge-120000694.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-kenya-les-toilettes-a-peut-rapporter-gros-video-91816331.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-kenya-des-eoliennes-made-in-kenya-pour-les-kenyans-video-99759360.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-afrique-du-sud-des-chauffe-eau-solaires-pour-les-bidonvilles-78686341.html

AV.

Commenter cet article

veinard 27/02/2015 06:55

Salut, ce sont de très bonnes initiatives, reste à savoir si elles seront appliquées, hihi !