AUSTRALIE - Les entreprises aborigènes au service du développement durable

Publié le par Le blog de l'écologie positive

AUSTRALIE - Les entreprises aborigènes au service du développement durable

En Australie, des communautés aborigènes sortent de leur condition marginale et reprennent en main leur destin, au moyen d'initiatives dans le domaine du développement durable.

Le cas du centre touristique de Mossman Gorge, point de départ pour la visite du site naturel de la forêt pluviale de Daintree (qui couvre 120.000 hectares de forêts et accueille 30.000 espèces de plantes et d'animaux !), est de ceux-ci. Géré par une entreprise communautaire aborigène (un cas encore rare en Australie !), il accueille une galerie d'art traditionnel, un café, etc... et emploie 61 salariés, à 90% aborigènes.

Depuis juillet dernier, le centre a reçu la visite de 250.000 touristes dont 40% étrangers, dans un contexte où le tourisme écologique, culturel et "ethnique" gagne de l'importance.

D'autres sites emblématiques sont également gérés par des Aborigènes à travers l'ILC (Indigenous Land Corporation) : le site d'Uluru (Ayers Rock), les stations "Longitude 131" dans le Territoire du Nord et "Home Valley" en Australie Occidentale, etc...

Pas moins de 14% des touristes étrangers ayant visité l'Australie se sont rendus dans des sites gérés par des Aborigènes et ont dépensé 5,2 milliards de dollars pendant leur voyage, ce qui confère au tourisme "aborigène" un poids considérable.

Au-delà de l'intérêt économique voire écologique direct de l'initiative, cette initiative stimule des changements positifs dans la mentalité de la population aborigène, qui peut enfin avoir une image valorisante et confiante de sa culture après des décennies de mépris.

Alors que l'ILC est spécialités dans la gestion des sites protégés, une autre organisation, IBA (Indigenous Business Australia) vise à stimuler l'entrepreneuriat aborigène. Elle a accordé plus de 90 prêts pour un montant de 55 millions de dollars durant l'année dernière, et soutient des programmes de scolarisation et de formation pour adultes.

Exemple d'initiative : celle de Jo Donovan, qui a fondé avec ses deux enfants (tous deux chefs cuisiniers) l'entreprise de restauration "Bandu Catering" qui mêle ingrédients de la cuisine traditionnelle aborigène et de la cuisine occidentale.

Source : IPS-News

Vous aimerez aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-australie-75-000-hectares-restitues-aux-aborigenes-58488955.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-australie-et-papouasie-nouvelle-guinee-le-principe-de-precaution-contre-l-exploitation-miniere-sou-108697880.html

AV.

Illustration : le rocher emblématique d'Uluru (Ayers Rock), désormais géré par une communauté aborigène. Photo Weyf / Wikimedia Commons.

Commenter cet article