FRANCE - Bientôt des cantines bio partout et pour tous !

Publié le par Le blog de l'écologie positive

FRANCE - Bientôt des cantines bio partout et pour tous !

Si les cantines scolaires n'ont pas toujours bonne réputation et que le bio est encore associé à divers préjugés, de plus en plus s'engagent dans une démarche d'approvisionnement en aliments biologiques.

Les arguments en faveur du passage au bio sont en effet nombreux : favoriser le développement économique des territoires (et notamment des filières agricoles), remettre à plat les processus (et éviter le gaspillage alimentaire), réduire l'exposition des enfants aux pesticides...

Le coût supplémentaire du bio est moins élevé que ce que l'on peut croire (voire nul) puisqu'il est, selon les cas, de 0 à 0,23 € par repas. La régularité de l'approvisionnement est un facteur important pour réduire les coûts, et il est, à terme, plus onéreux de proposer occasionnellement des menus 100% bio que se s'approvisionner en bio de manière continue (ce choix ayant, de plus, un impact positif sur les filières de production et de transformation qui peuvent être plus facilement viables à une échelle locale).

75% des parents souhaitent désormais que des produits bio soient proposés dans les cantines scolaires ! (baromètre CSA/Agence Bio, 2012)

Plusieurs communes ont déjà franchi le pas, parfois en totalité :

  • Saint-Etienne sert quotidiennement 80% de repas bio avec un approvisionnement local à 41% (allez les verts !!!) ;
  • Clamart sert 50% de produits bio dans les cantines de ses écoles primaires (note : cette transition a été financée en revoyant le mode d'emballage des produits, les portions individuelles étant abandonnées au profit d'emballages collectifs !) ;
  • Mouans-Sartoux sert 100% de produits bio dans ses cantines scolaires (1.200 repas par jour) et s'est dotée d'une régie agricole de 4 ha certifiée en agriculture bio pour subvenir à ses besoins. Et elle a reçu le 1er Prix des Trophées Eco Action 2013 pour la restauration scolaire durable ;
  • les cantines de Grande-Synthe (Nord) et d'Ytrac (Cantal) sont aussi intégralement passées au bio.

Source : ConsoGlobe

Vous aimerez aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-le-bio-gagne-du-terrain-dans-la-restauration-collective-60195322.html (archives / novembre 2010)

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-une-campagne-pour-le-bio-dans-les-cantines-63435707.html (archives / décembre 2010)

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-le-bio-poursuit-sa-progression-en-2010-66751298.html (archives / février 2011)

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-rhone-alpes-1ere-region-pour-l-agriculture-bio-97702236.html

AV.

Commenter cet article