BELGIQUE - Rencontre avec Ignace SCHOPS, héros de la biodiversité

Publié le par Le blog de l'écologie positive

BELGIQUE - Rencontre avec Ignace SCHOPS, héros de la biodiversité

Le site "Voyageons-Autrement" a consacré un article récent à un entretien avec Ignace SCHOPS, directeur du parc national de Haute Campine (Hoge Kempen, en flamand), qui a obtenu plusieurs distinction internationales dont le Prix Goldman 2013 (un prix décerné annuellement et récompensant les protecteurs de l'environnement dans le monde, parfois qualifié de "Prix Nobel vert").

L'originalité de M. SCHOPS est d'avoir créé le « Modèle (Re)connection », un système pour (re)connecter la société avec son patrimoine naturel. Ce modèle est basé sur une approche holistique de l'environnement, incluant toutes les parties prenantes (naturelles et culturelles) au lieu de les opposer. Il peut être utilisé dans tous les types de milieux, de cultures, de pays.

Ce modèle permet de ne plus penser la protection de la nature avec gravité mais la rendre attractive. "Quand nous avons créé le parc, nous voulions rendre la nature sexy ! Nous souhaitions que cela soit une histoire d’amour entre les personnes, les visiteurs et la nature.
En 2006, quand nous avons ouvert le parc au public, j’ai reçu un appel de la fédération belge des boulangeries. Ils étaient tellement heureux du projet qu’ils nous ont apporté durant 9 mois (le temps d’une grossesse) 5 pâtisseries par semaine pour l’équipe. [...] Ces expériences sont les plus belles choses qui puissent m’arriver et j’en suis très fi
er," explique M. SCHOPS.

Créé en 1996 sur un ancien territoire minier, le parc national de Haute Campine est le seul parc national de Flandre belge. A la croisée des influences atlantique et continentale, il englobe désormais 57,5 km² de forêts et de landes à bruyère, et accueille une faune typique, avec des espèces telles que l'Autour des palombes (Accipiter gentillis), la Coronelle (couleuvre) lisse (Coronella austriaca), le Grand Porte-queue (Papilio machaon) ou encore une grande population de Chevreuils (Capreolus capreolus).

Source : Voyageons Autrement

Découvrez d'autres anciens sites miniers ou industriels restitués à la nature aux pages suivantes (l'inventaire n'est pas exhaustif, il y a beaucoup d'autres exemples y compris en France) :

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-allemagne-une-mine-de-charbon-transformee-en-lac-video-104970462.html (Allemagne)

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-autriche-une-carriere-de-tourbe-restituee-a-la-nature-70294103.html (Autriche)

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-etats-unis-une-reserve-naturelle-dans-un-ancien-arsenal-militaire-111108103.html (Etats-Unis)

AV.

Illustration : les anciens terrils du parc national de Haute Campine, désormais recouverts de forêts... Photo Lendert Van Laer / Wikimedia Commons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article