CHEZ VOUS - Zoom sur... les plantes fixatrices d'azote

Publié le par Le blog de l'écologie positive

CHEZ VOUS - Zoom sur... les plantes fixatrices d'azote

Si l'azote est important pour la croissance des plantes, sa fixation dans le sol est essentielle pour qu'il soit utilisable par celles-ci.

La nature pratique la fixation naturelle de l'azote depuis des millions d'années, au travers de symbioses entre des plantes chlorophylliennes (principalement les fabacées ou légumineuses) et des bactéries, les secondes vivant en symbiose avec les racines des premières.

Pour les légumineuses, ce procédé peut produire jusqu'à 300 kg d'azote par hectare et par an, qui se retrouvent en partie dans les récoltes exportées (protéines des graines et fourrages) et en partie dans le sol, utilisable par les cultures suivantes. A ce titre, leur rôle est essentiel dans la rotation des cultures.

Et au niveau mondial, ce sont 100 millions de tonnes d'azote qui sont fixées, soit autant que la production d'azote par l'industrie chimique.

Quelques exemples de plantes fixatrices d'azote : le trèfle, les pois, les haricots, les fèves, la luzerne, le lotier, le lupin, le robinier, etc...

Sources : http://www.ecoagricultor.com/2014/07/plantas-fijadoras-nitrogeno

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fixation_de_l%27azote

Vous aimerez aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-royaume-uni-une-bacterie-pour-reduire-l-usage-d-engrais-chimiques-119286856.html

AV.

Illustration : Luzerne (Medicago sativa), une des principales plantes fixatrices d'azote.

Commenter cet article