CANADA - Comment récupérer la chaleur de votre douche (AVEC VIDEO)

Publié le par Le blog de l'écologie positive

Le site (anglophone) Triplepundit présente une innovation canadienne dénommée "Ecodrain", destinée à récupérer la chaleur des eaux de douche qui partent dans les canalisations (les eaux usées préchauffent de l'eau froide qui, du fait, demandera moins d'énergie pour arriver à la bonne température). Cet équipement permet de récupérer jusqu'à 45% de la chaleur utilisée pour faire chauffer l'eau (alors que 80 à 90% de l'énergie consommée est gaspillée dans un système classique).

Pour une personne qui prend quotidiennement une douche de 10 minutes, le système permet aussi, sur un an, une économie énergétique dans des proportions équivalant aux émissions de CO2 générées par la combustion de 375 litres d'essence, aux émissions de gaz à effet de serre produites par 330 kg de déchets mis en décharge ou bien à l'ensemble du carbone stocké pendant 10 ans dans 22,6 jeunes arbres.

Au-delà des applications strictement domestiques, le système peut aussi s'adapter à des bâtiments collectifs tels que l'hôpital de Rivière Rouge (Québec) ou bien des immeubles de bureaux. L'enjeu est de taille dans les régions où les besoins en climatisation sont forts et où l'eau disponible est rare (comme en Californie et dans quelques autres Etats des USA), étant donné que plus du quart de la consommation d'eau d'un immeuble de bureaux est (en moyenne) imputable au fonctionnement du système de climatisation !

Vous aimerez aussi (initiatives de récupération de chaleur à partir des eaux usées et autres) : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-une-piscine-municipale-chauffee-par-les-eaux-usees-57146973.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-des-piscines-publiques-vertes-82857690.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-union-europeenne-zoom-sur-la-recuperation-de-chaleur-103612914.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/2014/04/international-a-la-recherche-de-l-energie-perdue.html

AV.

Voir la vidéo ici :

Commenter cet article