ALLEMAGNE et NORVEGE - Une "super-algue" qui s'adapte au réchauffement de l'eau... et qui est essentielle à l'écosystème marin

Publié le par Le blog de l'écologie positive

ALLEMAGNE et NORVEGE - Une "super-algue" qui s'adapte au réchauffement de l'eau... et qui est essentielle à l'écosystème marin

Si l'on parle couramment du réchauffement et de l'acidification des océans, les capacités de résilience des créatures qui y vivent sont moins souvent évoquées.

Une étude récente menée en mer de Norvège par le centre de recherches GEOMAR de Kiel (Allemagne) met en évidence l'adaptabilité d'une micro-algue Emiliana huxleyi qui est capable de produire 500 générations par an (soit plus d'une par jour !). Cette algue, parmi les plus abondantes au monde, joue un rôle crucial dans l'écologie des océans en tant que puits de carbone mais aussi comme source de nourriture pour les poissons et la faune en général.

Prélevées dans une eau à 15°C et cultivées pendant 1 an dans les conditions de température et d'acidité supposément prévues pour 2100, ces algues tendent à être plus petites mais à croître plus rapidement, recouvrant au final une superficie plus importante.

Bien que l'expérience ait ses limites (elle n'a concerné qu'une seule espèce, dans des conditions de laboratoire sans prédateur ni maladie) et ne nie pas le réchauffement des eaux observé depuis la Révolution industrielle, d'autres créatures marines (tels certains coraux et oursins) semblent être plus résilientes que ce que l'on croyait jusqu'à présent.

Source : Atlantico, Reuters

AV.

Source : une vue de la mer de Norvège, à Brennviksanden. Photo Guttorm Raknes / Wikimedia Commons.

Commenter cet article