ROYAUME-UNI - Les populations d'oiseaux de mer (re-)prennent leur envol en Ecosse

Publié le par Le blog de l'écologie positive

ROYAUME-UNI - Les populations d'oiseaux de mer (re-)prennent leur envol en Ecosse

Bonne nouvelles pour les oiseaux de mer en Ecosse ! Les populations d'oiseaux marins nichant dans les réserves gérées par le National Trust for Scotland (un conservatoire de sites naturels à but non-lucratif) sont en progression, à la fois par rapport au nombre de couples nicheurs et au nombre de jeunes menés à l'envol pour chaque couvée. Cette année est même la meilleure depuis 10 ans pour ces espèces.

Chez les Mouettes tridactyles (Rissa tridactyla) par exemple, les effectifs ont progressé de 46% depuis l'année dernière sur le site de Mingulay (avec 1.642 couples nicheurs) et de 14% sur le site de Canna. Sur le premier de ces sites, le succès reproductif a été de 88 jeunes menés à l'envol pour 100 couples nicheurs [Note : le nombre de jeunes menés à l'envol chaque année est souvent assez bas chez ces espèces, qui compensent cette faiblesse par une longévité importante, environ 20 ans chez cette espèce].

D'autres espèces telles le Pingouin torda (Alca torda), le Guillemot de Troïl (Uria aalge), le Cormoran huppé (Phalacrocorax aristotelis) ont connu une amélioration de leur statut. Par exemple, chez les Cormorans huppés de la réserve de Saint Abb's Head, le nombre de jeunes à l'envol a été de 195 pour 100 couples installés.

Quant aux Puffins des Anglais (Puffinus puffinus), ils se sont réimplantés sur plusieurs localités dont celle de Canna qu'ils avaient désertés à cause de la prolifération des rats (éradiqués depuis 2006 sur ce dernier site) : des recherches menées cette année ont permis d'y trouver 5 nids de Puffins. Sur l'île de Saint-Kilda, le succès de reproduction de cette espèce a aussi été meilleur que les années passées.

3 couples d'Océanites culblancs (Oceanodroma leucorhoa), une espèce encore plus rare et discrète, ont aussi été trouvés dans des nichoirs artificiels implantés à Saint-Kilda.

Les effectifs d'oiseaux de mer écossais ont connu d'importantes fluctuations dans les dernières décennies, avec un pic dans les années 1980-90 et une tendance à la baisse à partir des années 2000. L'Ecosse joue cependant un rôle de premier plan pour ces espèces à l'échelle de l'Union européenne : les effectifs d'oiseaux de mer qui y nichent correspondent à environ 45% des populations de l'UE !

Source : http://thirdforcenews.org.uk/environment-and-development/news/seabird-numbers-start-to-soar-again

Vous aimerez aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-une-bonne-annee-2011-pour-la-faune-des-sept-iles-97996612.html (des nouvelles sur des sites analogues en France)

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-fidji-les-sept-iles-fidjiennes-delivrees-des-rats-63596719.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-des-iles-du-pacifique-delivrees-des-rats-82288437.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-de-la-restauration-ecologique-de-l-ile-de-bagaud-video-107200406.html

AV.

Illustration : Cormorans huppés, Pingouins tordas et Guillemot de Troïl, des oiseaux marins typiques des côtes européennes. Photo Jörg HEMPEL / WIkimedia Commons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article