EUROPE - Au-delà du quinoa : cinq graines locales à découvrir

Publié le par Le blog de l'écologie positive

EUROPE - Au-delà du quinoa : cinq graines locales à découvrir

Le quinoa et quelques autres céréales exotiques sont devenues à la mode en Europe (déclenchant parfois de véritables mouvements spéculatifs, avec des effets pernicieux sur l'économie des pays producteurs : tel le quinoa lui-même qui est devenu inabordable pour la plupart des ménages des Andes qui le consommaient traditionnellement).

D'autres graines d'un grand intérêt nutritionnel et dont la consommation est souvent devenue désuète ou "folklorique" sont pourtant natives de notre continent.

A l'heure où une grande partie de notre apport nutritionnel en végétaux provient de peu d'espèces (blé, maïs et riz, dont les variétés sont souvent standardisées dans nos pays), il est temps de diversifier notre alimentation... et de (re-)découvrir les espèces de notre continent avant d'importer la dernière graine exotique à la mode*.

C'est notamment le cas de l'orge (surtout connue pour la fabrication du malt et de la bière mais dont les grains peuvent se consommer comme des pâtes), de l'avoine (qui fournit un lait végétal constituant une alternative au lait de vache), de l'épeautre (avec lequel on peut faire du pain et même, en Pologne, de la vodka), du sarrasin (que nous connaissons dans les crêpes bretonnes) et du colza (l'huile est une bonne alternative à l'huile d'olive).

Source : http://www.theguardian.com

AV.

* Note : depuis quelques années, le quinoa est également acclimaté et produit en France (Anjou).

Illustration : graines de sarrasin (Fagopyrum esculentum) sur pied. Photo Wikimedia Commons.

Commenter cet article