INTERNATIONAL - De plus en plus d'Etats mettent fin ou suspendent les OGM

Publié le par Le blog de l'écologie positive

INTERNATIONAL - De plus en plus d'Etats mettent fin ou suspendent les OGM

D'après un rapport des "Amis de la Terre" paru en avril 2014, un nombre croissant d'Etats interdisent ou, du moins, suspendent la production de végétaux génétiquement modifiés (GM). Parmi les derniers en date : la Pologne, l'Egypte, le Kenya, le Mexique, le Chili. Et dans l'Union Européenne, où 6 Etats ont interdit les cultures génétiquement modifiées sur leur territoire, les entreprises BASF et Monsanto ont retiré leurs produits GM du marché intérieur.

Ce fait souligne la méfiance des consommateurs et des agriculteurs de tous les continents (rejoints par leurs gouvernements), par rapport à la certaine opacité qui entoure le commerce des OGM et aux incertitudes sur leur rapport coûts-avantages (entendus au sens large, au-delà des seuls aspects financiers).

De plus, des méthodes agro-écologiques font leurs preuves et entrent en concurrence avec les OGM et plus généralement avec les techniques issues de l'industrie chimique ou biotechnologique ; en Afrique par exemple, des expérimentations agro-écologiques ont réussi à doubler la productivité et à réduire l'impact des ravageurs (source : Programme des Nations Unies pour l'Environnement).

Source : http://www.foei.org/en/media/archive/2014/nouveau-rapport-davantage-detats-mettent-fin-aux-ogm?set_language=fr

Articles liés, sur les OGM : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-union-europeenne-les-etats-ne-veulent-pas-des-ogm-a-la-carte-58916442.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-union-europeenne-les-ogm-font-un-bide-67873607.html

Sur l'agro-écologie : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-nouveau-une-universite-virtuelle-d-agroecologie-108992521.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-bresil-l-agriculture-biologique-encouragee-a-sao-paulo-59193069.html

Alexis V.

Illustration : manifestation anti-OGM au Chili (2013). Photo Mapuaexpress Informativo Mapuche / Wikimedia Commons.

Commenter cet article