INTERNATIONAL - A la recherche de l'énergie perdue

Publié le par Le blog de l'écologie positive

INTERNATIONAL - A la recherche de l'énergie perdue

Le site http://www.journaldunet.com consacre un article récent à 10 technologies novatrices permettant de récupérer l'énergie perdue pendant les processus de production et de transport, une énergie considérable puisque, par exemple, 70% de l'énergie produite par un simple moteur de voiture est perdue sous forme de chaleur.

Mais un secteur d'avenir ! Selon une étude récente, le marché mondial de la récupération devrait passer de 131 millions de dollars en 2012 à...4,2 milliards de dollars en 2019 !

Quelques-unes de ces nouvelles technologies sont passées en revue comme par exemple :

  • la conversion en électricité de l'énergie perdue produite par un moteur de voiture (procédé développé dans le projet européen HeatReCar) : à 100 km/h, le procédé génère 1,3 kilowatt. Mais si tous les camions étaient équipés d'un tel système, 5 millions de tonnes de diesel pourraient être économisées chaque année !
  • le stockage du rayonnement solaire sur les fenêtres (permettrait notamment d'actionner des systèmes d'ouverture et de fermeture automatisés) et autres surfaces vitrées...
  • la récupération de chaleur produite par les ordinateurs. Une PME française spécialisée dans ce domaine a inventé des radiateurs qui produisent de la chaleur... en effectuant des calculs pour le compte de banques, de laboratoires scientifiques... elle en a déjà installé 350 en Ile-de-France et vise à en mettre en place 2000 à travers tout le pays ! Une alternative utile aux "data centers" très consommateurs d'énergie.
  • la production d'électricité avec les différences de pression dans les conduites d'eau, idée d'un ingénieur français médaille d'or du concours Lépine 2010 et d'un prix OSEO de l'innovation, etc...
  • le stockage des surplus de l'énergie éolienne (production d'hydrogène par électrolyse de l'eau). Un projet en cours à Dunkerque vise à fournir de cette manière du gaz pour 200 logements et une flotte de bus.
  • la production d'électricité par le trafic routier (alimente notamment la signalisation lumineuse), un tronçon d'1 km produisant 200 kwh à raison de 500 véhicules par heures. Ce concept existe par exemple sur l'autoroute Venise-Trieste, dans le Nord de l'Italie.
  • le captage de la chaleur de l'eau de la douche pour.. préchauffer l'eau froide qui remplit le chauffe-eau (adieu les douches froides !). Une start-up toulousaine vend désormais un boîtier qui remplit cette fonction à 1.000 euros pièce à des ménages et à des professionnels (salons de coiffure...).
  • le rechargement d'une batterie de téléphone portable... en parlant (innovation testée par Orange au Royaume-Uni en 2011).
  • la transformation des ondes électromagnétiques ou Wi-Fi en électricité, par divers procédés, respectivement mis au point par l'étudiant allemand Dennis SIEGEL et par l'université américaine de Duke.
  • le captage des vibrations des trains. Selon son concepteur, le professeur Lei Zuo (université de New York), ce système permettrait de faire économiser, pour le seul Etat de New York, 10 millions de dollars d'alimentation électrique !

Vous pouvez découvrir l'article complet ici : http://www.journaldunet.com/economie/energie/recuperation-d-energie/

Lire aussi : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-80-d-energies-renouvelables-pour-chauffer-le-grand-dijon-98218794.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-union-europeenne-zoom-sur-la-recuperation-de-chaleur-103612914.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/2013/12/international-le-volant-d-inertie-pour-lisser-la-production-d-%C3%A9ergies-renouvelables.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-france-a-marne-la-vallee-des-ordinateurs-servent-de-chaudieres-84943673.html

Alexis V.

Photo David BENBENNICK / Wikimedia Commons.

Commenter cet article