INTERNATIONAL - Logiciels et sobriété fonctionnelle

Publié le par Le blog de l'écologie positive

INTERNATIONAL - Logiciels et sobriété fonctionnelle

Le site http://www.greenit.fr consacre un article récent à la sobriété fonctionnelle, un levier important pour réduire les impacts environnementaux des logiciels, d'autant plus que (d'après une étude datant de 2006) 45% des fonctionnalités demandées par les utilisateurs ne sont jamais utilisées et seulement 10% le sont usuellement.

Or, plus de fonctionnalités c'est aussi plus de ressources consommées (bande passante, mémoire vive, cycles processeurs, m² de data centers, énergie et froid nécessaires pour les faire fonctionner, incompatibilité entre logiciels*, etc...).

Une approche de sobriété existe déjà chez des opérateurs tels que Google et Twitter et dans le principe même du logiciel libre.

Le succès de l'innovation frugale / jugaad (en hindi dans le texte, cité dans l'article source !) pourrait amener d'autres firmes à la développer pour leurs logiciels métier.

Et contrairement à une idée reçue, la sobriété fonctionnelle ne limite ni la créativité ni la couverture fonctionnelle. Au travers des modules, packages et autres extensions, elle est plus efficiente (et moins génératrice d'impacts environnementaux) que les grands logiciels "monolithiques".

Source : http://www.greenit.fr/article/logiciels/sobriete-fonctionnelle-la-cle-de-l-ecoconception-des-logiciels-5101

Alexis V.

Illustration Dan Fuhry / Wikimedia Commons.

* Dite aussi "dette technique".

Commenter cet article

Anna 03/03/2014 12:18

Avec un peu de chance, d'ici quelques années nos ordinateurs fonctionneront avec des mine éoliennes qui tourneront grâce aux ventilateurs de refroidissement, ce qui permettra de réduire encore plus la consommation d'énergie.

Eric 24/02/2014 11:10

Il y a t'il une nouvelle étude de prévu?
En 8 ans les choses ont pu changer, surtout dans le domaine de l'informatique, mais le sujet reste vraiment intéressant.