PANAMA - Recommandations pour le tourisme éco-responsable

Publié le par Le blog de l'écologie positive

PANAMA - Recommandations pour le tourisme éco-responsable

Le site http://diarioecologia.com consacre un article à la défense du tourisme éco-responsable à Panama.

L'auteur de l'article fait valoir que le pays dispose d'un grand potentiel touristique et que des initiatives d'éco-tourisme y existent déjà mais que, pour éviter les abus et les dérives, le tourisme durable doit se faire à petite échelle, respecter les territoires les plus vulnérables et faire bénéficier les communautés locales.

Il souligne que le tourisme peut avoir un impact réel sur la réduction de la pauvreté et l'émancipation des communautés et soutient un "essaimage" des initiatives localement implantées à travers l'ensemble du pays (et à l'étranger), un soutien des pouvoirs publics et une coopération entre l'ensemble des acteurs économiques et sociaux (population, ONG, entreprises).

Il évoque enfin l'exemple du Costa Rica, pays voisin, où la création d'aires protégées est généralisée en tant que compensation de la part des entreprises minières et industrielles.

Source : http://diarioecologia.com/turismo-sustentable-como-politica-de-estado-para-el-desarrollo

Articles liés : http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-panama-une-arche-pour-des-amphibiens-menaces-109437151.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-international-zoom-sur-le-tourisme-durable-112250733.html

http://ecoloptimiste.over-blog.com/article-etats-unis-rencontre-avec-megan-epler-wood-pionniere-de-l-ecotourisme-108936896.html

Alexis V.

Illustraion : forêt de Cerro Azul à Panama. Photo J-Burac / Wikimedia Commons.

Commenter cet article

Kate 07/01/2014 18:58

Participer à l'écologie en prenant des vacance de rêve, que demander de plus !

Anna 10/01/2014 10:39

"Du pain et des jeux" réclame le peuple.
Comme le souligne l'article, l'éco tourisme doit se faire à petite échelle et là est toute la difficulté : trouver le juste milieu entre apport positif du tourisme et la masse destructrice.