CHINE - Plus de 6 tonnes d'ivoire d'éléphant confisquées et détruites

Publié le par Le blog de l'écologie positive

CHINE - Plus de 6 tonnes d'ivoire d'éléphant confisquées et détruites

Pour la première fois, les autorités chinoises ont procédé à la destruction publique de 6,1 tonnes d'ivoire d'éléphant saisies par la douane et provenant du trafic, principalement en provenance d'Afrique.

L'ivoire a été détruit en présence de représentants des administrations chinoises des douanes et des forêts, de la télévision d'Etat, de représentants de la CITES (convention internationale sur le commerce de faune et de flore sauvage menacées d'extinction), de l'organisation mondiale des douanes, de l'Ambassade des États-Unis ainsi que des associations internationales de protection de la nature telles que l'International Fund for Animal Welfare (IFAW).

L'opération vise certes à redorer le blason de la Chine, pays où l'ivoire est importé (le plus souvent illégalement) pour confectionner des objets de luxe et de prétendus remèdes. Récemment, la passivité des autorités chinoises* avait été dénoncée lors de plusieurs conférences internationales (conférence CITES en mars, sommet de Gaborone en décembre).

Mais son but est aussi de faire prendre conscience de l'illégalité et de l'immoralité de la consommation d'ivoire dans le pays.

Selon des études réalisées par l'IFAW, "la majorité des Chinois cesseraient de consommer de l'ivoire une fois qu'ils savent que les produits fabriqués avec ce matériau proviennent systématiquement d'éléphants morts".

Source : http://www.maxisciences.com/trafic-d-ivoire/elephant-la-chine-detruit-six-tonnes-d-039-ivoire-devant-les-cameras_art31739.html

Alexis V.

* De même que celles de 7 autres pays accusés de prendre une part majeure au trafic.

Illustration : Eléphant d'Asie mâle à Bandipur (Inde). Photo Yathin S. Krishnappa / Wikimedia Commons.

Commenter cet article