CHEZ VOUS - Zoom sur... les maisons en terre crue

Publié le par Le blog de l'écologie positive

CHEZ VOUS - Zoom sur... les maisons en terre crue

La terre crue est un des matériaux de construction les plus anciens et a servi à construire de véritables villes (cf. Tombouctou au Mali, Shibam au Yémen...). Traditionnellement utilisée dans l'architecture européenne et tombée en désuétude depuis plus d'un siècle sur notre continent, elle revient en force dans le cadre de l'habitat écologique.

En effet, elle est disponible en grande quantité et possède un très bon bilan énergétique (peu de transport et de transformation...). Les maisons en terre crue sont économiques, recyclables, avec de très bonnes performances en termes d'isolation (phonique, thermique...) et "respirantes" ; parfois, la pose d'un enduit en chaux est toutefois nécessaire.

Son principal inconvénient est sa mise en oeuvre qui nécessite du temps, de la main d'oeuvre et du savoir-faire.

Il existe plusieurs types de matériaux à base de terre crue (bauge, pisé, adobe, BTC, torchis) qui diffèrent de par les techniques de réalisation et éventuellement les matériaux ajoutés (eau, fibres...).

La construction d'une maison en terre crue nécessite de connaître la teneur en argile de la terre (qui doit être entre 15 et 35%). Le "test de la sédimentation" est une technique simple pour la déterminer afin d'évaluer la teneur en argile, sable et agrégats divers (on peut aussi façonner une boule en terre et la laisser tomber !).

Des informations plus détaillées aux sources suivantes : http://www.construiresamaison.com/maison-ecologique/materiaux-ecologiques/materiaux-de-construction-ecologiques/a2209/une-maison-en-terre-crue

http://www.maison-construction.com/la-terre/construire-une-maison-en-terre-crue.html

Alexis V.

Illustration : une maison en terre (adobe) de Californie, construite en 1880. Photo Marine 69-71 / Wikimedia Commons.

Commenter cet article

Elza 19/12/2013

Merci pour ces explications. Avec les progrès technologiques actuels, il est possible de remédier à ce qui manque à la terre crue en termes de performance. En tout cas, c'est un composant écologique qui mérite d'être remis au goût du jour.